4 min. de lectureL’accord de la COP n’est ni suffisant, ni contraignant. Et alors ?

Ou pourquoi un accord sans obligation et en apparence insuffisant n’est pas forcément un problème

Vous devez être membre Plus pour lire la suite

Déjà membre Plus ? Connectez-vous pour lire ce numéro →

Olivier Simard-Casanova

Par Olivier Simard-Casanova

Bientôt docteur en science économique, je suis l'auteur et le fondateur de L'Économiste Sceptique