Ces critiques fallacieuses sont d’abord du divertissement

Les pitreries fallacieuses prétendant critiquer la science économique n’ont probablement aucune vocation à générer le moindre débat d’idée