La loi ne dicte pas les comportements humains

Ou pourquoi c’est une erreur de croire qu’une obligation change nécessairement les comportements