Vous avez été bloqué·e

Avant de vous en vantez sur les réseaux sociaux, vérifiez bien qu’il y a effectivement de quoi s’en vanter…

Ma politique de blocage est connue, ancienne (été 2018) et publique : je ne bloque jamais personne du fait d’un désaccord. Je bloque uniquement en cas de non-respect de la charte. Je me réserve le droit de bloquer dès la première incartade, sans sommation. Le nombre d’abonnés, le statut académique ou le statut dans la communauté sceptique n’ont aucune importance dans mes décisions de blocage : j’applique la charte de la même manière pour tout le monde.

Les causes les plus courantes de blocage sont :

  • insultes
  • propos méprisants ou irrespectueux
  • absence manifeste de volonté d’argumenter de bonne foi
  • participation à une vague de harcèlement, y compris une participation passive (comme liker un tweet)
  • “critiques” contre le scepticisme et la zététique à base de caricatures

Publier un screenshot montrant que je vous ai bloqué est donc un signal que vous avez probablement été insultant·e, irrespectueux·se, que vous n’avez manifesté aucune volonté d’argumenter de bonne foi, que vous avez participé à une vague de harcèlement et/ou que vous n’aviez rien mieux à faire que critiquer le scepticisme avec des caricatures. Je ne suis donc pas certain qu’un screenshot de votre blocage soit le trophée que vous imaginez…

Je sais qu’il est tentant de vous dire que votre blocage m’empêchera d’être en contact avec des personnes n’étant pas d’accord avec moi. Déjà, qu’en savez-vous ? Ensuite, n’oubliez pas que les cimetières sont remplis de gens soit-disant indispensables. Pour finir, si vos idées étaient si révolutionnaires, si importantes, si nécessaires à être versées au débat public, pourquoi vous êtes vous comporté·e comme un·e imbécile dans ce cas ?

Si votre blocage intervient sur Twitter, demandez-vous si l’argument “certes, j’ai été agressif mais c’est le jeu sur Twitter” tient vraiment la route : ça n’est pas parce que votre voisin vient de renverser la table que ça légitime de quelque manière que ce soit que vous fassiez la même chose.

Si vous estimez que votre blocage n’était pas justifié, vous pouvez me contacter.