Élasticité-prix

Vous êtes ici : L'Économiste Sceptique › Wiki › Élasticité-prix

Les articles du wiki sont généralement des compléments à d’autres contenus de L’Économiste Sceptique. Rendez-vous plus bas dans l’article pour les découvrir.

L’élasticité-prix, notée \( e \), mesure la variation de la demande d’un bien lorsque son prix varie.

Valeur de \( e \)

  • Lorsque \( e < 0 \), ce qui est le cas le plus courant : la demande baisse lorsque le prix augmente
  • Lorsque \( e > 0 \) : la demande augmente lorsque le prix augmente. C’est un phénomène que l’on observe avec les biens positionnels (ou biens de luxe).
  • Lorsque \( e = 0 \) : la demande ne varie pas lorsque le prix varie

Horizon temporel

La valeur de l’élasticité-prix d’un bien peut varier selon l’horizon temporel.

L’élasticité-prix de l’essence est par exemple proche de zéro à court terme – la plupart des gens dépendent de leur voiture, par exemple pour aller travailler, et lorsque le prix de l’essence augmente, ils ne peuvent pas vraiment réduire leur consommation d’essence. Elle devient négative à moyen terme – car les individus ont eu davantage d’opportunités d’adapter leurs comportements, par exemple en déménageant dans un endroit où ils auront d’autres modes de déplacement que leur voiture à disposition (vélo, marche, transports en commun).

Mode de calcul

L’élasticité-prix est le rapport entre la variation relative de la demandeet la variation relative du prix. Elle se calcule de la manière suivante :

$$ e = \frac{\Delta x}{\Delta p} \times \frac{p}{x} $$

  • \( \Delta x \) représente la variation de la quantité demandée
  • \( \Delta p \) représente la variation du prix
  • \( x \) représente la quantité demandée
  • \( p \) représente le prix

La formule ci-dessus est une réécriture de cette autre formule, qui pose de manière plus intuitive le calcul mais est moins pratique à utiliser :

$$ e = \frac{\frac{\Delta x}{ x}}{\frac{\Delta p}{p}} $$

Élasticité-prix croisée

L’élasticité-prix croisée mesure la variation de la demande d’un bien A lorsque le prix d’un bien B varie. Elle permet d’identifier si les deux biens sont complémentaires ou substituables.

Élasticité-prix de l’offre

Il existe également une élasticité-prix de l’offre, qui mesure la variation des capacités de production pour un bien ou un service lorsque son prix varie.

Il est en général admis qu’à court terme, l’élasticité-prix de l’offre est proche de zéro. Il est en effet difficile d’embaucher, d’investir dans de nouvelles machines ou d’agrandir ses locaux à court terme. À plus long terme, l’élasticité-prix de l’offre est souvent positive : l’offre d’un bien augmente lorsque son prix augmente.

Sur L’Économiste Sceptique

Aller plus loin

La science économique, le scepticisme scientifique et l’économie de l’environnement vous intéressent ? Abonnez-vous à la newsletter de L’Économiste Sceptique – c’est gratuit.